Conseils Santé

Rétention d’eau, comment la réduire durablement ?

Ecrit le 16/11/2022 par Santarome Bio

Désagréable, inconfortable et parfois douloureuse, la rétention d’eau est un phénomène qui se gère pourtant facilement.

Pour s’en débarrasser, il est important de bien en comprendre les causes et de respecter une hygiène de vie rigoureuse.

Des modifications dans l’alimentation et dans les habitudes du quotidien sont parfois nécessaires.

Voici ce que vous devez savoir sur les causes de la rétention d’eau, et tous nos conseils pour la réduire durablement.

Quelles sont les causes de la rétention d'eau ?


La rétention d’eau est due à un déséquilibre entre l’eau bue et l’eau éliminée par notre organisme. C’est ce que l’on appelle un déséquilibre de la pression hydrostatique et de la pression osmotique. L’eau s’insère dans les cellules et reste piégée, ce qui génère le gonflement de certaines parties du corps : pieds, mains… La rétention d’eau est due à divers facteurs :

  1. La dilatation des vaisseaux sanguins qui les rend perméables et permet à l’eau de s’infiltrer dans les tissus. Ce phénomène s’observe surtout en cas de forte chaleur.
  2. Une trop grande  quantité de sel dans notre alimentation : le sodium se lie à l’eau et la retient dans le corps.
  3. Une contraction des muscles due à une immobilité prolongée (en position assise ou debout) qui conduit à un gonflement des jambes et des pieds. C’est d’ailleurs pour cela que nos jambes peuvent gonfler dans l’avion.
  4. Des modifications hormonales : les hormones sont en cause dans la rétention d’eau, notamment les oestrogènes. Certaines femmes constatent un phénomène de rétention d’eau au moment de leurs règles, de la grossesse au moment du troisième trimestre, ou à l’arrivée de la ménopause.
Rétention d

Quels sont les symptômes de la rétention d'eau ?


La rétention d’eau se traduit par le gonflement de certaines parties du corps. On constate parfois un gonflement généralisé de tout le corps.

Elle se localise dans la majorité des cas dans les pieds : ces gonflements sont le symptôme d’un mauvais reflux sanguin vers le cœur. Mais on observe aussi des gonflements des mains.

Elle est parfois associée à une prise de poids pouvant aller jusqu’à quatre kilos. Cette prise de poids est simplement liée à l’accumulation de liquide dans l’organisme.

La rétention d’eau s’accompagne parfois d’un œdème peu douloureux.

En cas de rétention d'eau longue sans raison connue, ou si votre rétention d’eau est douloureuse, n’hésitez pas à consulter au plus vite un professionnel de santé.

Comment réduire la rétention d'eau ?

  1. La rétention d’eau est parfois due à une trop grande consommation de sel. Il convient d’être vigilant à ce sujet et de privilégier une alimentation pauvre en sel. Évitez les plats préparés qui sont généralement riches en sodium. Les aliments riches en potassium permettent de réguler la production de sodium. On trouve du potassium notamment dans les aliments comme l’avocat, les noix, les bananes, les patates douces… Privilégiez également les aliments aux vertus drainantes : céréales, fibres…
  2. En cas de rétention d’eau, il est conseillé de boire beaucoup. Cela peut sembler paradoxal, et pourtant la rétention d’eau est un signe que le corps a besoin d’être hydraté. En effet, lorsque le corps a soif, il stocke des réserves, ce qui peut générer de la rétention d’eau.  Vous pouvez également consommer des fruits riches en eau : melon, pastèque…
  3. La rétention d’eau est souvent due à une situation statique prolongée. Si vous êtes obligé de rester debout ou assis pendant de longues périodes, essayez de trouver un moment pour faire quelques pas afin de rétablir la circulation. La pratique régulière d’une activité sportive (yoga, marche, natation) est un excellent remède contre la rétention d’eau.
  4. Les vêtements trop serrés gênent la circulation sanguine et favorisent la rétention d’eau. Favorisez les vêtements larges.
  5. En surélevant vos jambes en position couchée, vous fluidifierez la circulation sanguine. Vous en constaterez rapidement les effets.

Quels compléments alimentaires en cas de rétention d'eau ?


Certaines plantes favorisent l’élimination et ont des effets diurétiques reconnus. C’est le cas notamment du frêne, de la piloselle, de l’orthosiphon, de la reine-des-prés, ou encore de la queue de cerise.


Découvrez les comprimés pour la rétention d’eau de Santarome Bio, des compléments alimentaires naturels constitués exclusivement de plantes !

Nos comprimés combinent les effets de six plantes et de quatre bourgeons.

  1. Le thé vert bio agit en profondeur : il a notamment des vertus reconnues pour leur action drainante. Il s’agit donc d’un excellent détoxifiant naturel.
  2. La piloselle bio favorise l'élimination de l’eau et des toxines.
  3. La noix de cola permet de brûler les graisses.
  4. L’ortie bio possède des vertus diurétiques et soutient la circulation.
  5. Le frêne bio a des propriétés détoxifiantes et drainantes, il participe donc à l’élimination de la rétention d’eau. Il a même des actions amincissantes.
  6. La reine des prés bio a une action diurétique et dépurative.

Ces six plantes sont associées à trois bourgeons qui renforcent leur efficacité : du bouleau, du chêne et du cassis.

Le blog de Santarome BIO

Rétention d'eau : trois techniques pour dégonfler rapidement

Très désagréable et inesthétique, la rétention d’eau peut néanmoins être aidée par des moyens simples et des compléments alimentaires adaptés. Chez Santarome Bio, nous proposons des solutions adaptées pour gérer au mieux vos problèmes de rétention d’eau. Découvrez nos compléments alimentaires pour la circulation du sang !

lire l’article

Jambes lourdes : 3 remèdes qui fonctionnent

Si vous ressentez une sensation de jambes lourdes, certaines astuces peuvent vous aider à trouver des solutions adaptées. Les compléments alimentaires circulation de Santarome Bio vous permettront de retrouver une sensation de bien-être. Voici quelques informations pour vous aider à retrouver des jambes légères !

lire l’article