Conseils Santé

Les cinq habitudes qui vous empêchent de bien dormir

Ecrit le 02/08/2022 par Santarome Bio

Vous rencontrez des problèmes de sommeil ? Vous avez du mal à vous endormir ou vous souffrez d’insomnies ?Vous êtes fatigué dès le réveil ? Sachez que vous êtes loin d’être seul dans votre cas : les problèmes de sommeil concernent une personne sur trois en France. 


Notre temps de sommeil a sensiblement diminué au cours de la dernière décennie. Une situation qui peut avoir des conséquences non négligeables : un temps de sommeil trop court affaiblit l’organisme, et vous rend plus vulnérable aux maladies. Et pour les conducteurs, le manque de sommeil peut également être très dangereux : la somnolence au volant est la première cause d’accidents sur la route.

Voici quelques suggestions pour bénéficier d’un sommeil réparateur et pour aborder la journée du bon pied.

Pas d’écran après 20 heures 📱

 

Plus d’un français sur deux n’éteint pas son portable la nuit, et au moins un sur cinq le laisse en état de veille. Des habitudes préjudiciables pour le sommeil. 


Si vous réussissez à prendre la bonne décision de couper vos écrans en soirée, vous constaterez vite les effets bénéfiques de cette habitude : en effet, les portables nuisent à la qualité du sommeil pour différentes raison :

  • Tout d’abord, les écrans dégagent une lumière bleue, qui envoie à la rétine des signaux de “jour”. Le cerveau interprète ces signaux en ne libérant pas de mélatonine, l’hormone du sommeil, ce qui explique pourquoi les personnes qui consultent leur écran le soir ont un sommeil de mauvaise qualité. C’est pourquoi, même avec un éclairage très limité, il est très vivement conseillé de ne pas s’endormir avec un téléphone ou une tablette. Préférez les livres ou la musique douce.
  • Par ailleurs, les informations délivrées par les portables surstimulent le cerveau et le maintiennent dans un état d’excitation cognitive qui ne prépare pas au sommeil. C’est ce que l’on appelle l’effet sentinelle.
  • Enfin, la question des ondes dégagées par les portables fait l’objet de nombreuses études et n’est pas définie de façon stricte. Même si leur impact sur le cerveau n’est pas établi, il est conseillé de mettre son téléphone en mode avion avant de se coucher.

S’endormir après minuit 🕛


Les heures de sommeil avant minuit sont-elles plus réparatrices que celles après minuit ? La réponse est nuancée : notre sommeil est régi par des cycles circadiens, c’est-à-dire une alternance de sommeil léger et de sommeil plus lourd.

Le premier cycle de sommeil est le plus important, c’est à ce moment que nos fonctions cardiovasculaires se ralentissent.

C’est donc le début de nos nuits qui est essentiel pour garantir des nuits sereines, et non l’heure du coucher.

Pour autant, s’endormir au milieu de la nuit ne sera pas aussi réparateur que de se coucher à 23 heures, même si la durée de votre sommeil est la même.

En effet, votre horloge interne intègre que la nuit va être plus courte : quand vous vous couchez au milieu de la nuit, l’organisme “saute” le premier cycle de sommeil, et passe directement au sommeil paradoxal, plus léger et moins réparateur.

En tout état de cause, l’essentiel pour garantir un sommeil serein est de se coucher à des heures régulières. Votre organisme prendra note de vos habitudes et adaptera les cycles en conséquence.

Minuit

Eviter café et excitant après 17H  


Plutôt que du café, nous vous conseillons de prendre des tisanes, à base de plantes dont les vertus sédatives sont universellement reconnues :

Certaines tisanes sont composées des plantes que vous retrouverez dans les compléments alimentaires sommeil de Santarome Bio :

  • Camomille
  • Verveine
  • Passiflore


Pour une pleine efficacité, nous vous conseillons de prendre votre tisane une demi-heure à une heure avant de vous endormir.

Eviter les repas trop lourds, difficile à digérer 🍔 


Si vous avez du mal à vous endormir après un bon repas un peu arrosé, c’est normal : votre organisme travaille pour digérer, et augmente la température corporelle.

Nous vous conseillons de privilégier des repas légers, sans viande rouge et avec peu ou pas  d’alcool.

Vous vous sentez lourd et mal à l’aise au moment du coucher ? Une tisane de camomille rétablira votre organisme et vous permettra de rentrer dans le sommeil plus sereinement.

Repas lourd

Dormir dans une pièce trop ou pas assez chauffée


Entre 16 et 18°C, on considère que la température est idéale pour s'endormir. En effet, notre cerveau joue spontanément le rôle de régulateur thermique au moment de l’endormissement.


Une chambre mal chauffée rend l’endormissement difficile car votre organisme doit produire de l’énergie pour réchauffer votre corps. Mais une chambre trop chauffée n’est pas bénéfique non plus, une température trop forte peut générer des maux de tête et bouleverser les cycles circadiens.


A noter que pour un bébé, les règles sont légèrement différentes : une température de 18 à 20°C est idéale.


Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces habitudes, vous savez maintenant comment les éviter et retrouver des nuits réparatrices. Vous rencontrez des troubles du sommeil qui influent considérablement sur votre bien-être au quotidien ? Une cure de compléments alimentaires sommeil de Santarome Bio pourrait être très bénéfique.


Le blog de Santarome BIO

Mieux dormir : cinq techniques infaillibles pour un sommeil réparateur et durable

Les Français de 18 à 75 ans dorment en moyenne 6h55 par nuit. Un temps de sommeil anormalement court, qui peut représenter un danger pour la santé à moyen terme ; des nuits trop courtes ou entrecoupées peuvent influer sur le système nerveux et affaiblir l’organisme. Une personne sur trois se déclare concernée par des troubles du sommeil. Ajoutons que sur la route, la somnolence au volant est la première cause d’accidents ; des nuits trop courtes peuvent représenter un danger pour les conducteurs.

lire l’article

Quel complément alimentaire pour mieux dormir ?

Troubles du sommeil, difficultés à vous endormir, réveils nocturnes, insomnies … ces troubles touchent une grande partie de la population française. 36% des Français déclarent souffrir de troubles du sommeil. Or, l’enjeu sur le plan de la santé est loin d’être anodin : dormir moins de cinq heures par nuit augmente sensiblement les risques de problème cardiaque.

lire l’article