Conseils Santé

Les bienfaits et propriétés de l’Harpagophytum

Ecrit le 14/02/2023 par Santarome Bio

L’histoire de l’harpagophytum

 

Originaire des régions semi-désertiques d’Afrique du Sud, l’harpagophytum, qui signifie « harpon végétal » est une plante herbacée de la famille des pedaliaceae. L’harpagophytum croit dans son état sauvage, exclusivement dans les régions africaines, notamment au cœur du désert de Kalahari, situé entre la Namibie, l’Afrique du Sud et le Botswana, jusqu’en Angola, en raison du climat chaud et du sol argileux et riche en oxyde de fer.

 

Utilisée depuis des siècles, en tisane broyée, pour traiter les fièvres, les douleurs d’accouchement et les douleurs hépatiques et rénales, cette plante est aujourd’hui reconnue pour son efficacité et ses nombreux bienfaits sur la santé. Elle améliore notamment la mobilité et la souplesse des articulations et des tendons, contribue à maintenir le confort articulaire, lutte contre les troubles digestifs et prévient le vieillissement prématuré des cellules. C’est une plante qui favorise également la perte de poids. Toutes ces vertus lui confèrent une place durable en phytothérapie.

Harpagophytum

Apparence et composition         

 

Appelée également « griffe du diable » en raison de ses fruits aux épines crochues en forme de griffe, la plante rampante a longtemps été considérée comme une espèce nuisible pour les animaux des alentours. Sa racine principale s’enfonce verticalement dans le sol et mesure jusqu’à 50 cm de long. Ses racines secondaires, appelées tubercules, peuvent quant à elle, atteindre jusqu’à 2 mètres de profondeur sous terre, ce qui lui permet de stocker facilement les nutriments et l’eau jusqu’à 90% de leur poids. Les feuilles rouges-violacées et ses fruits circulaires composées de crochets fleurissent à la base de cette plante.

 

La plante est constituée de nombreux principes actifs, notamment :

  1. La harpagoside, principal constituant de l’harpagophytum. 

  2. Les terpénoïdes, les flavonoïdes et les glucosides agissent en interaction avec la harpagoside et sont également reconnus pour leurs propriétés anti-douleurs, anti-oxydantes et anti-inflammatoires. 

  3. Les vitamines B et C : production d’énergie et anti-inflammatoire. 

  4. Des tétraphènes dont la bêta-carotène : agit en antioxydant et participe au bon fonctionnement de l’organisme.

  5. Les minéraux : calcium, phosphore, fer, cuivre, magnésium et potassium.

Tous ces éléments essentiels agissent en synergie et font du harpagophytum une place de qualité et complète.

Les bienfaits de l’harpagophytum 

 

L’harpagophytum est un excellent allié pour soulager des douleurs articulaires aux muscles et aux tendons, les rhumatismes, les lombalgies mais aussi pour stimuler l’appétit et faciliter la digestion.

  1. Réduire les réactions inflammatoires et analgésiques : composée d’iridoïdes, l’harpagophytum est un anti-inflammatoire végétal aux vertus cicatrisantes et anti-douleurs. La plante soulage les rhumatismes tels que l’arthrose et l'ostéoporose, les douleurs inflammatoires localisées dans le bas du dos et protège les cartilages. 
     

  2. Améliorer le confort musculaire : l’harpagophytum est l’une des plantes les plus efficaces pour soulager naturellement les douleurs articulaires notamment liées à l’arthrose et l’inflammation des tendons. Elle permet également d’améliorer la souplesse au quotidien et réduit les sensations de raideurs articulaires.
     

  3. Troubles de la digestion : l’harpagophytum exerce des effets bénéfiques sur la santé du système digestif. C’est un remède purifiant contre le manque d’appétit et la dyspepsie (ballonnements et flatulences). En effet, son amertume stimule les papilles gustatives et indique à l’estomac de produire des sucs gastriques indispensables à une bonne digestion. Elle traite également les troubles du foie, équilibre le transit intestinal et calme l’aérophagie.
     

  4. Détoxifiant : l’harpagophytum agit en détoxifiant et élimine les toxines de l’organisme, accumulées et causées par un déséquilibre alimentaire ou une digestion perturbée. 

Quelle est la plante la plus efficace pour l’arthrose ?

 

Lorsqu'il s'agit de trouver la plante la plus efficace pour soulager les symptômes de l'arthrose, l'harpagophytum, également connu sous le nom de griffe du diable, se démarque comme l'une des options les plus populaires et les plus recommandées.

Elle peut soulager les douleurs articulaires, notamment celles liées à l'arthrose, en réduisant l'inflammation et en protégeant les cartilages.

 

Est-ce que la griffe du diable est conseillée pour l’arthrose ?

 

La griffe du diable est souvent conseillée pour soulager les symptômes de l'arthrose en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

Cependant, il est nécessaire de demander conseil à un professionnel de la santé avant de l'utiliser. Chaque cas d'arthrose est unique, et un médecin pourra évaluer votre état de santé et déterminer si la griffe du diable est appropriée pour vous. Un professionnel pourra vous recommander la meilleure forme de consommation, la posologie et surveiller les éventuelles interactions médicamenteuses.

L’intérêt de l’harpagophytum chez les sportifs  


De nombreux sportifs utilisent l’harpagophytum, avant un effort, pour soulager les douleurs articulaires et ainsi maintenir la souplesse, conserver leurs articulations en bonne santé et lutter contre les sensibilités liées à l’effort afin de récupérer rapidement.

 

Reconnu pour son action anti-inflammatoire, ses propriétés antalgiques, ses vertus cicatrisantes et sa capacité à réduire les oedèmes, l’harpagophytum aide à apaiser les douleurs suivantes :

  1. L’arthrite

  2. La tendinite

  3. La lombalgie

  4. La sciatique

  5. Le rhumatisme

Comment consommer l’harpagophytum 
      

Extrait sec, pommade, teinture mère, tisane ou décoction, il existe de nombreuses façons de prendre cette plante thérapeutique.

 

Chez Santarome, la formule Harpagophytum Bio 2000 est complétée par un trio de bourgeons Bio de CassisBouleau et Pin, le tout sous forme d’ampoule de 2 000 mg, soit l’équivalent d’une plante sèche.

 

Diluez 1 ampoule par jour dans un verre d’eau de 20 cl, avant le repas pendant 20 jours. Agitez l’ampoule avant emploi, puis cassez l’une des deux pointes à l’aide d’un mouchoir en papier. Versez le contenu de l’ampoule dans un verre en cassant la deuxième pointe puis, ajoutez l’eau. 

Complément alimentaire à base d’harpagophytum : gélule ou ampoule ?

 

Lorsque vous envisagez de prendre un complément alimentaire à base d'harpagophytum, vous avez deux possibilités : la gélule ou l'ampoule.

Les gélules sont faciles à avaler et pratiques à emporter. Si vous préférez une méthode de consommation discrète et simple, les gélules peuvent être la meilleure option.

Si vous préférez une forme liquide ou si vous avez des difficultés à avaler des gélules, les ampoules peuvent être la solution la plus adaptée.

 

Diluez 1 ampoule par jour dans un verre d’eau de 20 cl, avant le repas pendant 20 jours. Agitez l’ampoule avant emploi, puis cassez l’une des deux pointes à l’aide d’un mouchoir en papier. Versez le contenu de l’ampoule dans un verre en cassant la deuxième pointe puis, ajoutez l’eau. 

Précautions d’emploi       

  1. Conservez l’harpagophytum à l’abri de la lumière à une température inférieure à 25°C.
  2. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
  3. Déconseillé aux personnes ayant moins de 18 ans, aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes souffrant de troubles cardiaques, d’hyper ou hypotension.
  4. Déconseillé en cas d’ulcères ou de calculs biliaires.
  5. Déconseillé aux personnes sous traitement anticoagulant ou souffrant d’allergie aux dérivés salicylés.
  6. L’harpagophytum diminue les taux de glucose sanguin. Il est donc recommandé de surveiller la glycémie des personnes diabétiques. 

Le blog de Santarome BIO

Comment aider à apaiser les articulations en 5 points ?

Même si la fragilité osseuse peut se faire sentir à tout âge, elle touche surtout les personnes de plus de 65 ans. Au fil du temps, les articulations deviennent plus sensibles ce qui entraîne des sensations de gêne plus ou moins chroniques : articulations “rouillées”, bloquées, fragilisées… Cependant, même si nous n’avons pas encore la recette miracle pour avoir éternellement vingt ans... La sensibilité des articulations ne doit pas être une fatalité ! Comment soulager les articulations de façon naturelle ?

Lire l'article